April 27, 2018

April 27, 2018

April 26, 2018

Please reload

Posts Récents

Trois grandes courses au programme en 2018 !

December 4, 2017

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

Nouveau changement de parcours

April 24, 2018

 

Après un premier changement de parcours à la veille du coup d’envoi de l’épreuve, la Direction de course des 1000 Milles des Sables vient de prendre la décision de modifier une nouvelle fois le tracé. En effet, les conditions météo annoncées pour la journée de vendredi au large de la pointe bretagne et en Manche (30 nœuds de vent avec des rafales à 35-40 sur une mer formée) ont motivé Denis Hugues à ne finalement pas envoyer la flotte jusqu’à Wolf Rock, au sud-ouest de la Grande-Bretagne, ainsi qu’il l’explique : « Après la marque de passage à Gijón, en Espagne, les solitaires rejoindront la cardinale Sud du Banc de Guérande avant de redescendre à Gijón puis de revenir aux Sables d’Olonne. Une nouvelle fois, il s’agit de la sécurité des skippers ». Au total, les marins effectueront donc une distance de 970 milles (contre 930 auparavant). Concrètement, ce que cela va changer ? Pas mal choses en réalité. « Les navigateurs vont devoir continuer de jouer avec la fameuse dorsale qu’ils viennent de longer. Ils vont devoir la contourner ou la traverser. Tout dépendra en fait de la position de chacun car cet axe de hautes pressions va et vient dans le golfe de Gascogne », note Christian Dumard, le météorologue de la course qui prédit de nombreux coups d’élastique au sein du classement ces prochains jours. Les ETA dans tout ça ? Désormais on attend les Multi50 à Port Olona dans la journée de vendredi et les Class40 dans la nuit de samedi à dimanche. Dans l’immédiat, les uns et les autres poursuivent leur descente vers les côtes Asturiennes à coups d’empannages. Les premiers y sont attendus en fin d’après-midi et les seconds en milieu de nuit. Côté classement, d’un côté comme de l’autre, le leadership reste très disputé puisqu’Armel Tripon (Réauté Chocolat) et Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – ARSEP) régatent au contact tout comme Sam Goodchild (All in for the Rhum), Aymeric Chappellier (AINA Enfance et Avenir) et Phil Sharp (Imerys Clean Energy) chez les 40 pieds, qui ne font qu’un seul et même point sur la cartographie.

 

 

Message de Maxime Sorel, skipper du Class40 V and B

"Bonjour à tous,

Après un départ plutôt venté, la flotte s'est finalement scindée en deux, un groupe à l'Ouest et un autre à l'Est. J'ai préféré l'option Est afin d'être moins proche de la dorsale mais c'était finalement un peu trop conservateur. Ensuite, dans la nuit, le vent a violemment molli. Il était même nul sous
certains nuages. C'était un peu "à qui choppe la risée". Je n'ai vraiment pas eu ma chance, mais il en faut pour tout le monde.

En tous les cas, cette nuit aura coûté très cher niveau classement. J'ai seulement pris connaissance des positions des concurrents à 12 heures TU ce jour puisque ça ne fonctionnait pas pour ma part auparavant. La sanction est sévère et je suis un peu énervé de ne pas pouvoir batailler aux avant-postes. Il reste à espérer que la flotte se regroupe à Gijón, dans la molle, à la côte, sinon la course va être longue. Sinon à bord tout est ok. Le bateau va bien. J'ai vite retrouvé mes repères à bord en solitaire. J'ai pas mal enchainé les manœuvres de voiles ce qui est bon pour l'entraînement.

Bonne fin de journée à tous."

Maxime à bord de V and B   

 

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square