April 27, 2018

April 27, 2018

April 26, 2018

Please reload

Posts Récents

Trois grandes courses au programme en 2018 !

December 4, 2017

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

Messages du bord - 25 avril 2018

April 25, 2018

 

Message d’Aymeric Chappellier, skipper du Class40 AINA Enfance et Avenir :

Salut les terriens,

Comme prévu, on a pu admirer Gijón. Passage de bouée en douceur, à moins de 1 nœud. Sinon, les deux sujets de sa majesté m'ont pris deux milles suite à une attaque ratée en approche de l’Espagne mais maintenant on attaque un peu de reaching pour remonter vers le Banc de Guérande. Je vais pouvoir faire parler la puissance de mon bateau et essayer de rattraper mon retard.
Bonne journée,

Aymeric

 

Message de Maxime Cauwe, skipper du Class40 Azeo - #OnEstLarge

Hello à tous,

Mer calme, vent de 8 nœuds au 250. Todo bien à bord. J'ai perdu une pièce de ma drisse de Code 0, donc je ne pourrai plus utiliser cette voile, ballot à 25% de la course. Hier était une journée mitigée, avec quelques erreurs bêtes sur les envois de spi. Je ne sais pas si c'est la fatigue ou si je suis débile (info importante : je suis en plein forme). Sinon ça roule, je vous envoie des photos dans la journée.

A très plus !!

Max

 

Message de Sam Goodchild, skipper du Class40 All in for the Rhum 

Finalement sorti de Gijón ! Maintenant, on a un sérieux sommeil à rattraper car il a été impossible de dormir sous spi, dans les petits airs. Trop de travail. Ça a fait du bien, hier, d’obtenir un nouveau fichier météo et de voir que le parcours avait été modifié. Ça a fait du bien aussi de constater qu’en tête, on avait réussi à grappiller quelques milles sur le reste de la flotte. Maintenant, c’est parti pour du reaching vers le nord avec mes deux copains !

 

Message de Franz Bouvet, skipper du Class40 YODA

Bonjour,
passage de la bouée de Giron enfin à 4h ce matin. Encore des dauphins et trois petits oiseaux pour me tenir compagnie sur le bateau. Tout va bien. La mer est belle pour attaquer le grand bord vers le Banc de Guérande.

Franz

 

Message de Thibaut Vauchel-Camus, skipper du Multi50 Solidaires En Peloton - ARSEP

Les nuits se suivent et ne se ressemblent pas, et je dirais même plus, les heures d'une même nuit se suivent et ne se ressemblent pas non plus. La nuit dernière a commencé dans la molle en traversant la dorsale puis s'est enchaînée avec un retour du vent progressif, jusqu'à 17 / 18 nœuds, ce qui n'est pas énorme en soi, mais avec ces machines à fabriquer du vent que sont ces Multi 50, on arrive à plus de 20 /22 nœuds en vent apparent. Sensations garanties à la clé au largue serré. Entre 24 et 28 nœuds de vitesse, par nuit noire, ça envoie grave ! Le bateau va bien. Je me sens en sécurité. Il faut juste prendre le temps d'apprendre et ne pas s'enflammer. Deux prises de ris, trois changements de voiles d'avant : tout se passe bien. Je suis à 100 milles de la Sud Banc de Guérande que je vais atteindre en moins de 5 h ! Bref, ça tartine ! Je touche de la gauche au 320 entre 18 et 22 nœuds.

 

Message de Maxime Sorel, skipper du Class40 V and B

Bonjour à tous,

Fin de la deuxième nuit qui, à l'inverse de la première, fut plutôt une réussite en termes de classement mais toujours aussi compliquée à naviguer en raison des petits airs. Au jeu de « à qui chope la risée », on aura été meilleur cette fois-ci. Du coup, la fatigue se fait un peu sentir. Je vais essayer de me reposer ce matin car ça à l'air plus stable, même s’il y a un petit front à négocier.

Je n'ai pas encore réussi à dormir sans le ciré car il faut sans cesse aller régler le bateau. Hier en fin de journée, il y avait des centaines de dauphins autour du bateau et aussi des petits oiseaux. Les oiseaux voulaient absolument rentrer à l'intérieur du bateau pour se reposer j'imagine mais le problème, c'est qu'ils font leurs besoins à l'intérieur, ce qui est moins cool. Du coup, je leur ai mis un bouchon d'eau et des miettes de gâteaux pour qu'ils récupèrent de l'énergie pour finir leur périple.

On aura vu le soleil ce matin avec un très beau lever, mais il est déjà caché derrière les nuages du front ! Le beau temps des Sables d’Olonne commence à nous manquer car en plus, il fait presque froid, même en journée. Je vous souhaite une excellente journée à tous. Pour nous, c'est remontée vers Guérande avant de redescendre vers Gijón. La descente sera sûrement musclée.
D'après les fichiers météo, il y aura 30/35 nœuds. J'espère que la mer sera correcte.

 

Message de Sébastien Marsset, skipper du Class40 Campings Tohapi

Hello,

Nouvelle nuit mouvementée à bord de Campings Tohapi. Le contournement de la marque de Gijón nous a donné du fil à retordre. Vents erratiques, changeants. J'avais pris le parti de mettre un peu de latéral entre mes adversaires et moi, et d'opter pour une arrivée par le large. Difficile d'en tirer des conclusions car j'ai été à la peine en vitesse. J'avais donc hâte que l'on enroule cette bouée pour repartir sur d'autres angles. Et là, me voilà de nouveau sous grand spi ! Sous une barre de nuages, le vent est parti à l’ouest sud-ouest, contre toute attente. J'ai gardé le gennak à poste au cas où…

Bonne journée,

Seb

 

Message de Phil Sharp, skipper du Class40 Imerys Clean Energy

Actuellement je navigue dans 10 nœuds de vent dans un golfe de Gascogne relativement plat et je viens de passer du gennaker au spinnaker. Aymeric Chappellier et Sam Goodchild sont deux milles devant moi, mais ça reste très serré et je les ai toujours à vue. Je suis content de retrouver un peu de pression après une nuit particulièrement compliquée aux abords de Gijón, dans des vents très légers. Comme je suis passé très près de la côte, je touché un casier de pêche, ce qui a complètement arrêté le bateau pendant plusieurs minutes. Heureusement, il s’est finalement détaché tout seul de la quille. Sur le dernier mille, il n’y avait plus un fil d’air et nous avons dérivé autour de la marque, quasiment à l’arrêt. Le bateau est en bon état, en dehors d’un problème d’électronique. A trois reprises, le pilote a fait des siennes, stoppant soudainement le bateau et provoquant du désordre à l’intérieur ainsi que des 360° intempestifs…

 

Message de Luke Berry, skipper du Class40 Lamotte – Module Création

Salut,
Tout roule pour moi. Cette deuxième nuit a été un peu plus fatigante tout de même, sans beaucoup de sommeil à cause de la molle à Gijón. Je me bats et bosse dure pour garder ma place car j'en ai quelques-uns derrière qui ne me laisseront pas faire d'erreur.

Bonne journée à tous,

Luke

 

Message de Rodolphe Sepho, skipper du Class40 AAEA/CAVA Rêve de Large

Deuxième nuit de la course. Le moral est bon malgré quelques soucis techniques. L’informatique bug régulièrement, la faute à un problème de charge, mais bon, la course continue.

Bonne journée.

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square